Forum Or

 

Accueil du site Acheter Or

L'Or physique | L'Or papier | Fiscalité de l'or | Liens | Contact | Forum Or sur Facebook Forum Or sur Twitter Forum Or sur Google+

 

Maintenant c'est l'Ukraine

Forum de discussions générales sur l'Or. Analyse des cours de l'or, actualité économique, financière et géopolitique. Fondamentaux de l'or et des métaux précieux.

Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar Wulmo le Dim 8 Déc 2013 18:08

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/a ... cier.dhtml

L'Ukraine en crise de plus en plus proche du gouffre financier


L'Ukraine, en pleine crise politique, voit sa situation financière se dégrader chaque jour un peu plus et doit trouver rapidement un soutien si elle veut éviter une brusque chute de sa monnaie, voire la faillite.

Les difficultés de l'ex-république soviétique, en récession depuis plus d'un an, étaient connues avant le lancement du mouvement de contestation le plus important depuis la Révolution orange, né du refus de Kiev de signer un accord d'association avec l'UE. Le déficit public se creuse et surtout les réserves de devises étrangères du pays s'effondrent, car les autorités monétaires y ont abondamment puisé pour empêcher la devise nationale, la hryvnia, de sombrer. Ces réserves de changes arrivent désormais à un niveau considéré comme critique.

À ce rythme, les experts estiment que le pays n'aura bientôt plus les moyens de défendre sa monnaie voire de rembourser ses dettes extérieures. "Les manifestations renforcent le risque d'assèchement des rentrées de capitaux étrangers, ce qui pourrait déboucher sur une crise explosive", ont prévenu cette semaine les experts de Capital Economics. La crise politique pousse les investisseurs, qui craignent plus que tout l'incertitude, à rester à l'écart du pays au moment où il en a le plus besoin.

Les marchés ont d'ailleurs clairement montré leur inquiétude: les taux d'intérêt des titres de dette publique à dix ans ont dépassé pendant la semaine les 10%, bien au delà des pays européens les plus en difficultés. Sylwia Hubar, économiste chez Natixis, estime la probabilité d'un défaut à "plus de 50%". "Plus les manifestations durent, plus la situation devient difficile", s'alarme-t-elle.

À court terme, le gouvernement ukrainien peut se féliciter de ne pas avoir de remboursement majeur en vue d'ici la fin de l'année. Et la hausse des taux n'aura que peu de répercussions concrètes puisque Kiev n'est déjà plus en mesure de lever des fonds sur les marchés depuis six mois. Mais selon Capital Economics, l'année prochaine s'annonce plus difficile avec des créances de 5,5 milliards de dollars, dont 3 milliards au Fonds monétaire international et 1 milliard à la banque russe VTB. Et dans l'immédiat, une chute de la monnaie, aux conséquences douloureuses pour la population, menace clairement.

"Le temps presse"
"Si la situation s'aggrave, (...) on risque de se réveiller avec un pain plus cher", a prévenu le vice-Premier ministre Serguiï Arbouzov, proche du président Viktor Ianoukovitch. "Ce n'est pas contre le gouvernement qu'il faudra se battre, mais contre la difficile réalité", a-t-il ajouté, interrogé par la télévision Kanal 5. L'incertitude qui règne pousse par ailleurs la population, échaudée par des crises à répétition depuis la chute de l'URSS, à acheter des devises étrangères pour protéger ses économies d'une dépréciation de la hryvnia, accentuant ainsi le phénomène.

"Le désastre n'est pas pour demain mais le temps presse", confirme Dmytro Sologub, économiste chez Raiffeisen Bank Aval à Kiev. Pour cet expert, "les autorités se trouvent piégées et ont vraiment besoin d'une aide extérieure". Le FMI a accordé en 2010 une aide de 15 milliards de dollars à Kiev, mais n'en a versé que trois milliards. Pour poursuivre son soutien, l'institution basée à Washington exige des restrictions budgétaires impopulaires, en particulier une hausse des prix du gaz, refusées par les autorités ukrainiennes. Et l'UE, prête à verser 610 millions d'euros, conditionne son aide à un accord avec le FMI.

La décision du président ukrainien de renoncer à un rapprochement avec Bruxelles pour relancer sa coopération économique avec Moscou a mis sur la table l'hypothèse d'une aide russe, via une baisse des prix du gaz voire un crédit. Vladimir Poutine a démontré cette semaine en Arménie les avantages potentiels qui attendent l'Ukraine si elle rejoint l'Union douanière menée par Moscou. Erevan, qui a pris une telle décision, payera le gaz russe désormais plus de deux fois moins cher que Kiev.

Surtout implantée dans l'est et tournée vers la Russie, l'industrie ukrainienne verrait d'un bon oeil un rétablissement de relations plus chaleureuses avec son principal partenaire commercial. Elle a vu sa production s'effondrer ces derniers mois, expliquant en grande partie la chute de l'activité actuelle. Mais pour Liza Ermolenko, de Capital Economics, "un accord avec la Russie provoquerait la colère des manifestants", au risque d'enfoncer le pays dans la crise.
Wulmo


Messages: 626
Enregistré le: Jeu 19 Sep 2013 18:27

Publicité

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar la tune le Dim 8 Déc 2013 18:20

La solution ? :

S'intégrer à l'Europe ! :mrgreen:

Comme celà les cons-tribuables européens feront comme d'hab' , ils raqueront pour relever les pays à la traîne en creusant un peu plus leur propre gouffre financier. :mrgreen:
L’argent public, ça n’existe pas, je ne connais que l’argent des contribuables.
M.Thatcher
Avatar de l’utilisateur
la tune


Messages: 1933
Enregistré le: Mer 18 Juil 2012 20:00

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar Duhem75 le Dim 8 Déc 2013 18:36

+1

Oh oui Ils vont adorer l'euro :lol:
Duhem75


Messages: 62
Enregistré le: Lun 25 Juin 2012 19:01

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar maraboo666 le Dim 8 Déc 2013 19:11

2 vidéos assez courtes mais très claires pour comprendre les données géopolitiques de cette ingérence atlantiste en Ukraine pour un possible remake d'une "révolution orange"...
1) http://www.dailymotion.com/video/x18374g_voix-de-russie-2013-12-06-aymeric-chauprade-ukraine-ue_news#from=embediframe
2) L’opposition en Ukraine : Des mafieux, des nazis et des incompétents >
http://www.dailymotion.com/video/x181vfa_voix-de-russie-2013-12-05-yvan-blot-sur-l-opposition-en-ukraine_news#from=embediframe
Voila.
Si en plus, vous avez lu "le grand échiquier" de Z.Bzrezinski paru en 1997 oû il explique que le bloc qui tient l'Ukraine domine L'Eurasie et se trouve en position avantageuse pour la dominance globale: vous savez tout! ;)
"Qu’est ce que l’Histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d’accord ?" (Napoléon Bonaparte)
Avatar de l’utilisateur
maraboo666


Messages: 5089
Enregistré le: Dim 20 Nov 2011 19:33
Localisation: Paris

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar numisargent le Dim 8 Déc 2013 19:26

La solution ? :
S'intégrer à l'Europe ! :mrgreen:
Comme celà les cons-tribuables européens feront comme d'hab' , ils raqueront pour relever les pays à la traîne en creusant un peu plus leur propre gouffre financier. :mrgreen:

J'avoue ne pas comprendre pourquoi l'Europe veut s'associer à ce pays endetté.
Bon, j'imagine que certains intérêts géopolitique sont en jeu, mais décidément, ça ne risque vraiment pas de relever le niveau. :roll:
Bon, nous n'en sommes pas encore là, car ça m'étonnerais que Poutine laisse tomber aussi facilement.
Avatar de l’utilisateur
numisargent


Messages: 1076
Enregistré le: Dim 26 Fév 2012 20:06

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar maraboo666 le Dim 8 Déc 2013 19:43

J'avoue ne pas comprendre pourquoi l'Europe veut s'associer à ce pays endetté.

L'Europe n'a pas vocation à "vouloir", mais à exécuter les ordres venus de l'autre côté de L'Atlantique.
La seule construction qui vaille est américaine. Point.
Le seul pays européen qui puisse y trouver un interêt propre, c'est le kapo du camp de travail, de cette "prison des peuples" qu'est L'UE, à savoir L'Allemagne. ..
Pour les mêmes raisons qui l'ont poussée a contribuer activement dans les années post-guerre froide (1980s) à l'éclatement de l'ex-fédération Yougoslave.
Bondsteel est la cerise sur le gâteau pour les Ricains (la plus grosse base US en Europe pour surveiller le middle-East et les Balkans.)
Rappelez-vous la parabole du syndic étranger d'Asselineau, utilisée en son temps par le Gl De Gaulle >
28 pays enchaînés sans pouvoir monétaire réel avec des intérêts économiques divergents. Qui prend les décisions dans ce joyeux conglomérat anarchique (et conçu bien évidemment pour ça): LE SYNDIC EXTERIEUR au groupe.
Question subsidiaire: Qui veut l'adhésion de la Turquie à L'UE?
La réponse est encore la même! ;)
Modifié en dernier par maraboo666 le Dim 8 Déc 2013 19:45, modifié 1 fois.
"Qu’est ce que l’Histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d’accord ?" (Napoléon Bonaparte)
Avatar de l’utilisateur
maraboo666


Messages: 5089
Enregistré le: Dim 20 Nov 2011 19:33
Localisation: Paris

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar pascalbrutal le Dim 8 Déc 2013 19:43

L'europe n'y a aucun intérêt, ni les ukrainiens d'entrer dans l'UE. En revanche, les américains et leurs marionnettes au sein de la commission y trouvent assurément un avantage bien senti.
pascalbrutal


Messages: 258
Enregistré le: Lun 1 Juil 2013 10:38

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar maraboo666 le Dim 8 Déc 2013 19:47

héhé :19.43 Vs 19.43 = MATCH NUL, Pascal... ;)
"Qu’est ce que l’Histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d’accord ?" (Napoléon Bonaparte)
Avatar de l’utilisateur
maraboo666


Messages: 5089
Enregistré le: Dim 20 Nov 2011 19:33
Localisation: Paris

Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar patrickus le Dim 8 Déc 2013 20:18

Respectons le peuple ukrainien qui comme tous les peuples "a le droit de disposer de lui-même" pour reprendre la célèbre formule de De Gaulle.
patrickus



Re: Maintenant c'est l'Ukraine

Messagepar la tune le Dim 8 Déc 2013 21:40

pascalbrutal a écrit:L'europe n'y a aucun intérêt, ni les ukrainiens d'entrer dans l'UE. En revanche, les américains et leurs marionnettes au sein de la commission y trouvent assurément un avantage bien senti.


En effet, toutes les décisions statégiques sont prises chez Goldman & Sachs, l'Europe décide de la statégie et les gouvernements des pays choisissent s'ils appliqueront les nouvelles taxes sur l'eau de source ou l'eau minérale ! ( c'est tout ce dont ils ont le droit de décider :mrgreen: )
L’argent public, ça n’existe pas, je ne connais que l’argent des contribuables.
M.Thatcher
Avatar de l’utilisateur
la tune


Messages: 1933
Enregistré le: Mer 18 Juil 2012 20:00

Suivante

Retourner vers Forum Or

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
SEO Agence de référencement