Page 9 sur 12

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Ven 30 Juin 2017 16:41
par la tune
azorgues a écrit:C'est déjà le cas.

Mais c'est le constat que la tendance est mauvaise pour l'or. :cry:


Oui, sans explication cohérente, compte tenu du contexte international... :?

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Sam 1 Juil 2017 22:49
par azorgues
Je repense à l'analyse fractalienne de Maraboo. Il avait envisagé une forte baisse telle que celle-ci... J'aimerai vraiment que ça rentre dans les critères.

Toujours est-il que le Market Fair Value baisse à 1,02... Au lieu d'être à 1,06 en cas de hausse habituelle.
Le Shiller PE Ratio baisse aussi en ce moment...
Au lieu de monter avec la valorisation des actions.

Bref, plus aucune donnée fondamentale n'est fiable... ça monte dans du vent...

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Lun 3 Juil 2017 07:51
par iron man
@azorgues,

Bref, plus aucune donnée fondamentale n'est fiable... ça monte dans du vent...


Oui. Et c'est cela depuis 2008 et c'est devenu grossier depuis Janvier 2015 date du lancement du QE européen. Bref, depuis 9 ans, c'est open bar et grand n'importe quoi.

Car la monnaie, la comptabilité et la finance sont des créations humaines. Elles peuvent être modifiées et manipulées à l’extrême. Et c'est ce qui se passe.

Les gens aux commandes ont décidés d'aller jusqu'au bout de leur logique, pire ils sont sans doute pris dans une escalade d'engagement. Alors oui, les indices montent comme montent les ascenseurs.

La question est jusqu’à quel point peut-on manipuler la réalité ? La réalité économique, la réalité du quotidien ?

Ce qui est " remarquable " avec les faillites bancaires récentes c'est que ce ne sont pas les banques qui contaminent l'économie réelle (subprimes, produit dérivés, dettes...) mais l'économie réelle (les entreprises) qui contaminent les banques au travers des crédits qu'elles ne peuvent pas rembourser. Un renvoi d'ascenseur.

Cela nous rappel donc la réalité. Celle des vrais gens, ceux de la vraie vie, ceux qui ne peuvent pas tricher, ceux qui doivent nourrir leur famille, s'habiller, se loger et se chauffer. Ceux là, font faillites.

La manipulation n'est possible que tant que la confiance dans le système 'économique-monétaire-financier' tient. La politique ce ne sont que des promesses, les gens le savent.

Et comment la confiance tient-elle ? Et bien grâce à l'Etat, celui qui impose le cadre légal, celui qui a le monopole de la violence légitime comme dirait Charles.

Et comment l'Etat tient-il ? Et bien grâce à l'argent du contribuable car l'Etat ne crée pas de richesse.

Et comment le contribuable, le peuple, tient-il ? Et bien grâce au travail et à l'épargne qu'il avait et qu'il n'a plus suite à la mauvaise gouvernance économique et aux dogmes délirants qui durent depuis 30 ans.

Et la partie s'arrête. Les marchés s'écrasent, la confiance disparaît, l'économie réelle se stoppent et les pires crises politiques et sociales peuvent dégénérer.

On peut en penser ce que l'on veut, mais c'est comme ça que les choses se passent depuis plus de 200 ans.

azorgues, je me permets de rappeler une énième fois, que l'or n'est pas un actif fait pour "performer" et qu'il ne peut en aucun cas occuper une pondération importante dans le portefeuille mobilier. Il est donc vain d'essayer de comparer l'or à un des autre artifices-actifs financiers et leur performances. Cela N'EST PAS le rôle de l'or.

Si tu as la chance d'avoir un portefeuille mobilier, tu dois avoir un compartiment que tu peux investir comme bon te semble dans les "actifs" pourris de ton choix. Si les indices boursiers montent, qu'est-ce qui t’empêche d'investir dessus ?

Par contre, le jour où le tyrolien décroche...

Yellen, Draghi, les dirigeants, etc... ces gens là vont continuer à prétendre que tout vas bien, c'est leur job.

Ils ne peuvent pas remonter, normaliser les taux sans causer l'explosion de la bulle obligataire et foutre le système au tapis. Ils ne peuvent pas non plus ne rien faire et laisser les taux bas se prolonger en attendant la prochaine crise.

Bref, c'est le chat à l'heure du bain.

En résumé, il y a au moins deux choses de sûr, 1, tout repose sur la confiance, 2, toute cette confiance repose sur une création humaine.

Pour vous en convaincre: https://www.youtube.com/watch?v=w1-7tUQFdFc

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Lun 3 Juil 2017 16:37
par azorgues
Ils peuvent laisser les taux bas, et ils peuvent faire autant de QE qu'ils le souhaitent.

Si le tyrolien décroche en Europe ; La BCE versera quelques milliards dans le système et tout repartira. :) La BOJ et la FED suivront aussi ; leurs chiffres de croissance seront à 2 chiffres. Et on inversera ensuite les rôles 3 ans plus tard.
Même la banque centrale russe suivra à cause du pétrole de schiste qui nuit à la première ressource du pays.
Le fait que les 4 banques centrales se suivent, c'est quand même signe de grande stabilité mondiale.

Je ne vois pas la fin de ce quatuor arriver de sitôt. On a de belles décennies paisibles assurées... :| Et peut-être que dans 30 ans, les crypto-monnaies auront définitivement rayé l'or de la carte.

Donc certes, c'est une assurance, mais une assurance largement déflationniste dans ce contexte.

Petit point perso :
Il y a 2 ans, en 2015, lorsque j'ai acheté mon or. Je ne voyais pas de bonnes solutions face aux taux d'endettement des entreprises et des états. La tendance Trump et Matt arrivait. J'étais plein d'espoir !
Je n'aurai JAMAIS anticipé des taux négatifs et des QE harmonisés d'une telle façon.
Je n'aurai pas anticipé que Trump ne ferai rien tout comme May...
Je me suis trompé.

L'argent ne vaut plus rien mais ça arrange tout le monde car chaque Insider en a plus. Le rôle d'assurance de l'or est remis en cause et réserve aux Outsiders.
La BNP est reconnu responsable du pire genocide de l'humanité au Rwanda et monte de 3% dans la foulée.
Le système politique protège le systeme économique. Tout est lié.

Je dois l'admettre la censure n'a jamais été aussi forte, notre gouvernement n'a jamais été aussi puissant sur la vie des citoyens. Les technologies, la BigData, les statistiques empêcheront toute opposition.

L'or est une assurance a l'effondrement total de notre système politique et financier. C'est pour ça que j'ai de l'or. J'aimerai bien que le système s'effondre mais c'est un rêve. Est-il bon d'investir dans des rêves inconcevables ?

Personnnellement j'y crois. J'espère vraiment qu'un jour ; 1 million de vies humaines volées auront plus d'importance qu'une photo de Notre Ô Grand Président.

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Lun 3 Juil 2017 18:47
par iron man
@azorgues,

Ils peuvent laisser les taux bas, et ils peuvent faire autant de QE qu'ils le souhaitent.


On peut en discuter mais je ne suis pas d'accord.

Il y a un débat chez les économistes depuis plusieurs années sur le fait que de ne pas pouvoir abaisser les taux lorsqu'il y a une crise, un choc systémique, est quelque chose de grave.

La baisse des taux, c'est une arme en politique monétaire.

Regarde à chaque crise que nous avons, la réaction des banques centrales, elles baissent leur taux.

Or que se passe t'il lorsque les taux sont déjà proche de zéro ? Et bien nous n'avons absolument plus aucune marge de manœuvre.

La suite est arithmétique.

Mon économie subit un choc grave, qui provoque une réaction déflationniste. Mon inflation était de 0,75%, elle passe à -2%.

Mes taux directeurs (nominaux) était à 0,75%.

Que se passe t'il ?

Les taux réels passent de 0 % à +2,75% et tout le monde fait faillite.

Imagine un scénario comme celui-ci où la Banque centrale ne peut contrer une contraction de l'économie et tu vas avoir des sueurs froides. Si la déflation s'emballe nous sommes tous mort.

Pour le reste, je ne peux qu'être d'accord avec toi.

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Mar 4 Juil 2017 16:20
par azorgues
Bonjour Iron Man,

C'est toujours un plaisir de débattre ici.

Pour les taux, je suis septique.
Je citerai le dernier discours du jour de notre cher Mario. (Ce Mardi 4 juillet).
Il dit : "Patience, prudence, pas de précipitation".
Bref, il évite de parler de calendrier de montée des taux.

La FED le fait à coup de +0,25%.
Pas sûre qu'elle continue si Trump voit toute sa politique exploser en vol grâce à un congrès toujours en opposition.

Ce n'est pas en déréglementant les banques que l'inflation réelle va augmenter. La FED le sait et les américains aussi. C'est pourtant la seule loi qu'il est en mesure de passer actuellement... :lol:

Et la BOJ n'en parlons pas avec le directeur qui a ouvertement dit que ce sera No Limit ; que le marché actuel ne permettait pas d'envisager de normalisation.

Je garde mon or, à cause de l'état français... Il va avoir besoin de beaucoup de revenus dans les années à venir. :twisted:
(Quand je vois Airbus avec 130.000 salariés qui perd tout ses contrats au Bourget au profit de Boeing :lol: . J'ai parlé avec des ingénieurs de là-bas, ils sont déprimés. Aucune subvention nationale, aucun protectionnisme ; le suicide français.) Nous construisons la misère de demain... On est juste bon à faire de la R&D à perte.

Après, voilà, c'est sûr je suis là aussi d'accord avec toi, des taux à -0,4% ce n'est pas bon... Un QE d'une telle ampleur (suffisante à créer 2% d'inflation) ne fait pas tout et il sera très difficile à justifier... Sauf si les 4 banques centrales s'y mettent.
En 2 ans, on aura vu de belles choses déjà. J'attend de voir la suite. Je suis déjà bluffé. Je pense qu'on peut faire pire. Cette file est fait pour ça et je pense qu'elle a un grand avenir entre les taux négatifs et les QE sans limite !!! On n'a pas fini de balancer des articles !

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Mer 5 Juil 2017 16:35
par iron man
@azorgues

Pour les taux, je suis septique.


Et tu as raison. Ces gens sont baisés jusqu'à l'os et nous avec.

Ils ne peuvent pas remonter les taux et en même temps personne ne peut concevoir que les taux soient aussi bas quand la perfect storm va se pointer.

Alors le draghi et la yellen palabrent et font croire que.

Je ne sais pas si tu te souviens de la "forward guidance", cet espèce de mythe pour débile mental qui visait à nous faire croire que la communication des banquiers centraux était un outil de politique monétaire ?

Et bien ça continue. Sauf que plus personne n'y croit.

Quand aux QE's, c'est pareil. Un QE ça ne fait pas repartir l'inflation parceque structurellement - à moins de le déverser directement dans l'économie réelle sous forme d'hélicoptère money - cela ne peut pas.

Alors tout le monde fait mine d'y croire. Parceque c'est ça ou tu dégages.

Le narratif du réel, les amis. Le narratif du réel.

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Ven 1 Sep 2017 08:30
par maraboo666

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Ven 1 Sep 2017 09:04
par iron man
@maraboo,

Belle feinte du système.

Image

Re: Taux d’intérêts négatif et société sans cash

MessagePosté: Mar 5 Sep 2017 10:47
par azorgues
La réapparition du cash en Inde.
Image