Forum Or

 

Accueil du site Acheter Or

L'Or physique | L'Or papier | Fiscalité de l'or | Liens | Contact | Forum Or sur Facebook Forum Or sur Twitter Forum Or sur Google+

 

Thaïlande, actualités et géopolitique

Forum de discussions générales sur l'Or. Analyse des cours de l'or, actualité économique, financière et géopolitique. Fondamentaux de l'or et des métaux précieux.

Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar Stephane le Lun 10 Mar 2014 15:02

J'ouvre ce topic pour commencer à centraliser des infos sur ce pays pivot de l'impérialisme américain en Asie et sur les enjeux du conflit social et politique en cours.

Si l'on réalise ces dernières semaines à quel point l'Ukraine fait partie de "l'espace vital" de la Russie, il en est exactement de même de la Thaïlande pour les USA qui a installé depuis longtemps dans ce pays un régime complètement inféodé à Wall Street, encore plus même que ne l'est le caniche japonais.

Il y a déjà quelques discussions à propos de ce pays dans "Actualités de la crise" qui montrent que je n'ai pas une vision manichéenne du conflit en cours (même si j'ai des préférences assumées pour un camp). Mais un topic dédié me semble finalement préférable.

Je commence par mentionner un article du Monde intitulé "Thaïlande : chez les «chemises rouges»".
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/ar ... _3216.html

C'est amusant que les "chemises rouges" attirent autant l'intérêt des médias et fondations occidentales (comme la National Endowment for Democracy) en ce moment, alors que quand les "chemises jaunes" invitent des délégations étrangères seules la Suisse et la Russie daignent se déplacer...

Si j'avais lu cet article sans rien connaître de la situation sur place, je serais certainement devenu sympathisant de la cause des "rouges", et il est évident que le but du Monde est de propager ce sentiment parmi ses lecteurs.

Tout y est pour apitoyer le lecteur sur ces malheureux "buffles rouges" de l'Isan en butte à la haine d'affreux "promonarchistes invétérés". Tout lecteur républicain et démocrate ne peut que sympathiser face à une telle présentation.
Mieux encore, le lecteur "de gauche" finira par croire que les "rouges" représentent le peuple, et les "jaunes" l'élite (le hasard des couleurs aidant d'ailleurs à cela). Même Michel Collon s'y laisse prendre si j'en crois une remarque tirée de sa dernière vidéo sur l'Ukraine.
Or, il n'y a pas de gauche politique en Thailande, ça n'existe pas. Tous les partis qui s'affrontent en ce moment sont des partis de droite.
Le seul parti vaguement socialiste est lui aussi un parti de droite, antidémocratique (mais pas fasciste ni nazi comme le déclare sans arrêt la presse occidentale) et situé dans le camp des "chemises jaunes".
Il reste par contre une gauche sociale en Thailande, associative et syndicale, or celle-ci est divisée et se répartit parmi les supporters des deux camps.

A lire le Monde on finirait même par trouver des excuses au capitaliste Thaksin et à sa soeur Yingluck, sortes de héros du peuple et champions de la redistribution des richesses....

Je vais expliquer que ceci est un mensonge.

Dans les années 90, Thaksin est, parmi notamment Georges Bush et John Major, l'un des conseillers du groupe Carlyle spécialisé dans les obligations. A partir de ce moment il va assurer ses contacts internationaux qu'une fois en poste il sera toujours un trait d'union entre le fond obligataire US et les entreprises thaï.
Le conflit d'intérêt originel date de cette époque.

Thaksin sera premier Ministre de 2001 à 2006, mais il gouverne toujours la Thailande par l'intermédiaire de sa soeur (1er Ministre interimaire).

En 2001 il privatise toutes les ressources et infrastructures du pays (pétrole, gaz...) au plus grand plaisir de Wall Street.

En 2003 il entraine la Thailande aux cotés des USA dans la guerre contre l'Irak, malgré une forte opposition de la population, et même de l'armée.
A la même date, il autorise la création de centres d'interrogatoire et de torture de la CIA en Thailande au nom de la "lutte contre le terrorisme".

Toujours en 2003, il lance une politique de soit-disant "guerre contre la drogue". Près de 3000 personnes seront abattues sans jugement en pleine rue en seulement 3 mois. Il s'avèrera que la plupart des victimes n'avaient aucun lien avec un quelconque trafic de drogue.

En 2004, Thaksin tente d'imposer un accord de libre-échange avec les USA sans l'accord du Parlement.

Selon Amnesty International, 18 défenseurs des droits de l'homme, journalistes, avocats ont disparu ou été assassinés sous le gouvernement Thaksin.

Depuis le coup de 2006 qui a mis fin à son régime, Thaksin se fait représenter par le biais de l'élite financière US et ses différents lobbys : CFR, PNAC, Carlyle Group, Freedom House, NED, International Crisis Group...

En avril 2010, il fera assassiner un Colonel de l'armée thaï contre lequel il menait depuis l'étranger une campagne de presse via un journal financé par la National Endowment for Democracy.

Et encore, je ne parle même pas des évènements les plus récents sous le règne de sa soeur.
Nombreuses disparitions et meurtres d'opposants.
Terrorisme de l'UDD, financé depuis les USA.
Attentats homophobes par les mêmes contre une manifestation de sensibilisation au problème du Sida.
Haine de classe manifeste au moment des dernières inondations de Bangkok lorsque Yingluck faisait construire des digues pour protéger le quartier d'affaires alors que les bidonvilles étaient sous les eaux.

Voilà ce qu'est vraiment le clan Thaksin, autrement dit la politique néo-coloniale des USA en Thailande.


Mais le plus choquant dans cet article du Monde c'est l'agitation de menaces séparatistes qui n'existent pas actuellement en Thaïlande.
L'« homme à tout faire » du village « rouge » plaisante-t-il d'ailleurs tout à fait quand il lâche, déchaînant des rires dans l'assistance : « Ici, on n'a pas eu accès à l'éducation, on n'a pas fini nos études, tout est trop centralisé à Bangkok. Mais, aujourd'hui, ce sont les gens de l'Isan qui vont faire changer la Thaïlande, et si ça ne leur plaît pas aux manifestants , on est prêts à se séparer du reste du pays. »

D'abord l'opposition jaunes-rouges ne peut pas se résumer à celle entre les bangkokers et l'Isan. Il y a beaucoup d'autres régions que ces deux là en Thailande.
Mais même si les Isan-thaï sont soucieux du respect de leur culture et de leur langue, ils n'ont jamais souhaité faire sécession. Ils se sentent Isan ET thaïs.
Que peut signifier l'agitation de cette menace imaginaire ? Que les USA (puisque le Monde est un organe de propagande US en langue française) veulent faire de l'Isan et du Nord-Thailande leur "Crimée à eux" en cas de victoire de l'opposition ?
Stephane

Admin du site Acheter Or
Suivez Forum Or sur Twitter et Facebook
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Administrateur du site


Messages: 6814
Enregistré le: Mer 24 Fév 2010 15:29

Publicité

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar Stephane le Lun 10 Mar 2014 17:23

Un très bon article de Michael Pirsch, américain de gauche vivant en Thaïlande, publié dans "Truthout" pour contrebalancer un peu le mythe d'un Thaksin "au service du peuple" défendant les "pauvres ruraux" contre les "élites de Bangkok" avec lequel s'auto-intoxiquent les gauches européennes et américaine.

A lire absolument pour comprendre que le clan Shinawatra est l'un des pivots de la stratégie des néocons américains visant à encercler la Chine (comme ils l'ont déjà fait pour la Russie).

Thailand and Shinawatra: Errors, Omissions From the Left
http://www.truth-out.org/opinion/item/2 ... -left-icon

Lien de traduction Google pour les anglophobes :
http://translate.google.com/translate?s ... -left-icon
Stephane

Admin du site Acheter Or
Suivez Forum Or sur Twitter et Facebook
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Administrateur du site


Messages: 6814
Enregistré le: Mer 24 Fév 2010 15:29

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar maraboo666 le Lun 10 Mar 2014 17:25

Excellente idée d'ouvrir ce topic.
Pour l'heure, je suis toujours dans le brouillard et je m'interroge:
Tu laisses clairement entendre que les étasuniens soutiennent le camp des rouges. Dans la mesure oû il s'agit des 2 côtés de partis corrompus et de "droite", je vois pas très bien quel est leur intérêt dans cette histoire?
Est-ce-que tu penses sérieusement que les "jaunes" seraient prêts à installer une démocratie plus directe et donc plus réelle qui pourrait menacer à terme les alliances géopolitiques du pays?
Avec les élites capitalistes des grandes zones urbaines telles que BKK + les ultraroyalistes du PAD en leur sein, ça me parait peu crédible, non?
Il est vrai que tu avais parlé de la volonté de certains "jaunes" de créer des sortes de "Soviets" à côté d'une chambre nobiliaire?
Et au fait, tu aurais entendu Collon prendre parti pour les "rouges"?
Dans sa dernière vid sur l'Ukraine et les médiamensonges, il me semble qu'il évoque certains pays tels que La Syrie, l'Iran, La Thaîlande et le Vénézuéla dans lesquels il y aurait présentement du bon et du ...moin bon au niveau des gouvernants...
Tout ça me semble quand même très confus et farfelu, mais tu dois avoir des sources que je n'ai pas... :?
Je vois pas trop ce que les Ricains pourraient chercher en Thaîlande puisque la politique unique appliquée leur convient comme un gant et que l'armée semble arbitrer dans le sens du courant et des intérêts dominants...
Comme tu dis toi-même qu'il n'y a pas de gauche en Thailande, je vois plus ça comme une sorte d'UMPS asiatique qu'on imagine mal se "taper" sérieusement...Et pourtant!
Au fait, sais-tu qui finance les 2 camps, ce que sont devenus les anciens du parti communiste thaî dissous dans les années 80s et aussi ce que pense la maison Royale de cette affaire?
EDIT>
A lire absolument pour comprendre que le clan Shinawatra est l'un des pivots de la stratégie des néocons américains visant à encercler la Chine (comme ils l'ont déjà fait pour la Russie).

Dire qu'au tout début je voyais plutôt les "jaunes" comme des soit-disant combattants de la "svoboda" à l'asiatique... :roll:
Ca doit venir de la couleur; pas bon ça! :lol:
"Qu’est ce que l’Histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d’accord ?" (Napoléon Bonaparte)
Avatar de l’utilisateur
maraboo666


Messages: 5089
Enregistré le: Dim 20 Nov 2011 19:33
Localisation: Paris

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar Stephane le Lun 10 Mar 2014 19:04

maraboo666 a écrit:Tu laisses clairement entendre que les étasuniens soutiennent le camp des rouges. Dans la mesure oû il s'agit des 2 côtés de partis corrompus et de "droite", je vois pas très bien quel est leur intérêt dans cette histoire?

Le soutien des USA au clan Shinawatra ne fait aucun doute à mon avis. L'article de Michael Pirsch donne beaucoup d'arguments en ce sens.
Je rappelle que Thaksin s'est fait "débarquer" en 2006 par l'armée à un moment où il était aux USA, assistant à une réunion de la CFR.

Les Shinawatra sont leurs pantins les plus dociles. Mais ça ne veut pas dire qu'ils n'envisagent pas, "au cas où", des scénarios alternatifs. Comme je l'ai déjà dit, les USA peuvent jouer plusieurs chevaux dans la même course, et l'ont déjà prouvé notamment en Egypte.
Si vraiment Thaksin perdait le pouvoir en Thailande, les USA ont certainement prévu un pion de rechange...
Après tout, ils se sont déjà appuyés successivement sur l'Armée (jusqu'en 1991), puis sur le Parti Démocrate (dont a fait partie Suthep, leader actuel des jaunes) avant de trouver un meilleur relais encore de leurs intérêts avec Thaksin.

L'intérêt pour eux à court terme est de faire passer facilement l'accord sur le marché transpacifique, sans avoir trop à s'embarasser de complications "constitutionnelles" ou même "démocratiques".
A moyen terme, la Thailande est pour eux un pion dans une stratégie d'encerclement militaire de la Chine, réplique de ce qu'ils ont fait pour la Russie.

Je suppose que si Suthep gagne, ils tenteront de négocier avec lui et de "l'acheter". Peut-être y parviendront-ils, mais la Chine va jouer sa carte aussi et faire monter les enchères.

Ce qui fait peur aux USA je suppose dans la situation thaï, ce ne sont pas les partis officiels d'un côté ou de l'autre, tous conservateurs en effet, mais c'est le risque d'une irruption du peuple (le vrai, pas sa version hollywoodienne) dans la politique thaï, avec des conséquences imprévisibles pour eux.

C'est pour ça qu'ils craignent les chemises jaunes, mais à mon avis aussi les chemises rouges. Bien qu'ils aient financé ces mouvements et leurs médias, que les manifestants rouges viennent chercher leurs 500 baths chaque jour généreusement offerts par Washington, ils savent que ces mouvements ont aussi une base sociale réelle et spontanée, et qu'ils sont incapables de les contrôler complètement. Rien que le fait que les chemises rouges, pour soutenir Thaksin, mettent principalement en avant des slogans "redistributifs" ne doit pas vraiment rassurer le gouvernement US...

maraboo666 a écrit:Est-ce-que tu penses sérieusement que les "jaunes" seraient prêts à installer une démocratie plus directe et donc plus réelle qui pourrait menacer à terme les alliances géopolitiques du pays?
Avec les élites capitalistes des grandes zones urbaines telles que BKK + les ultraroyalistes du PAD en leur sein, ça me parait peu crédible, non?
Il est vrai que tu avais parlé de la volonté de certains "jaunes" de créer des sortes de "Soviets" à côté d'une chambre nobiliaire?

Je n'ai aucune confiance dans les leaders jaunes. Pour le moment, Suthep promet en effet un Conseil du Peuple, mais les promesses n'engagent que ceux qui y croient...
Par contre, dans une situation révolutionnaire et sous la pression populaire tout est possible.

Et il faut vraiment sortir de la caricature. Il n'y a pas que les zones urbaines et BKK derrière les chemises jaunes. Beaucoup de zones rurales aussi, du Sud et de l'Est principalement.
Même le PAD, qui n'est pas ma tasse de thé, n'est pas cet affreux parti ultraroyaliste que l'on nous décrit souvent. En fait c'est un parti dont le programme politique est officiellement "socialiste" (même si c'est dans une acception très dégradée de ce mot)

maraboo666 a écrit:Et au fait, tu aurais entendu Collon prendre parti pour les "rouges"?
Dans sa dernière vid sur l'Ukraine et les médiamensonges, il me semble qu'il évoque certains pays tels que La Syrie, l'Iran, La Thaîlande et le Vénézuéla dans lesquels il y aurait présentement du bon et du ...moin bon au niveau des gouvernants...

Il faudrait que je revoie la vidéo de Collon. C'était très bref, mais il m'a semblé un moment comprendre cela. Ce ne serait pas étonnant d'aileurs puisque presque toutes les gauches européennes (en France, NPA, PCF, FdG...) sont actuellement pro-Thaksin.
Mais j'ai peut-être mal compris ce que disait Collon...

maraboo666 a écrit:Je vois pas trop ce que les Ricains pourraient chercher en Thaîlande puisque la politique unique appliquée leur convient comme un gant et que l'armée semble arbitrer dans le sens du courant et des intérêts dominants...

L'armée a bien changé depuis l'époque de la dictature pro-américaine et anti-communiste.
Officiellement, elle est "dépolitisée" depuis le début des années 90. Mais c'est au contraire en ce moment une ruche particulièrement active de débats politiques entre des courants très divers et contradictoires, allant d'une droite d'officiers "pastèques" (verts à l'extérieur, rouges à l'intérieur) jusqu'à des courants quasi-socialistes.
Je ne pense pas que les USA puissent encore considérer l'armée thaï comme un partenaire fiable...

maraboo666 a écrit:Comme tu dis toi-même qu'il n'y a pas de gauche en Thailande, je vois plus ça comme une sorte d'UMPS asiatique qu'on imagine mal se "taper" sérieusement...Et pourtant!

Oui, si on ne regarde que les deux principaux partis, c'est effectivement l'UMPS.
Mais en France les deux composantes du parti unique n'ont aucune base sociale. En Thailande, chacun des deux camps est soutenu par un mouvement populaire réellement de gauche (syndicats, associations) très impliqué dans les évènements en cours et qui pourrait imprimer sa marque lorsque le moment sera venu de trouver une issue politique.

maraboo666 a écrit:Au fait, sais-tu qui finance les 2 camps

Pour les rouges, Thaksin lui-même sur ce qu'il reste de sa fortune, Carlyle, Soros, et tout les malfrats habituels qui avaient financé le mouvement des "printemps arabes" et "révolutions colorées" (dans lequel Thaksin estime que la restauration de son parti au pouvoir s'inscrit).

Image

Pour les jaunes, c'est moins clair. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de financements étrangers mais je n'ai aucune preuve. En tous cas la pratique des "manifestations rémunérées" semble ne pas exister pour le moment, ce qui indiquerait que leurs éventuels "sponsors" sont sans doute moins généreux.

maraboo666 a écrit:ce que sont devenus les anciens du parti communiste thaî dissous dans les années 80s

Pas grand chose... Ils se font oublier. Les leaders du PC ont disparu complètement au moment de la loi d'amnistie.
Les militants de base se sont retrouvés complètement abandonnés avec la fuite de leurs dirigeants (c'était un parti très hiérarchisé). Ils n'ont pas pu maintenir le contact entre eux et se sont dispersés avec armes et bagages (surtout des armes en fait) dans les villages environnant les camps de guerilla.

maraboo666 a écrit:et aussi ce que pense la maison Royale de cette affaire?

Le Roi se montre très prudent à ne pas prendre parti. En 2006 il a tout de même autorisé l'armée à renverser Thaksin.
La Reine, elle, a fait davantage de signes en direction des chemises jaunes.
Pour Vajiralongkorn, le prince héritier, je ne sais pas trop... Mais à vrai dire tout le monde se fout de son avis en Thailande (si jamais il en a un) :mrgreen:
Stephane

Admin du site Acheter Or
Suivez Forum Or sur Twitter et Facebook
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Administrateur du site


Messages: 6814
Enregistré le: Mer 24 Fév 2010 15:29

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar maraboo666 le Mar 11 Mar 2014 08:51

Merci d'avoir répondu aussi précisément à toutes mes questions point par point.
C'est très instructif. je vais méditer un peu tout cela à la lueur des évènements actuels dont on ne parle pas tellement d'ailleurs dans les grands médias...Enfin si, de temps à autre, pour présenter en effet les "rouges" comme des révolutionnaires démocratiques d'hiver ou de Printemps...
J'ai pas prévu de partir là-bas dans les prochains mois, mais sûrement courant 2015... ;)
"Qu’est ce que l’Histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d’accord ?" (Napoléon Bonaparte)
Avatar de l’utilisateur
maraboo666


Messages: 5089
Enregistré le: Dim 20 Nov 2011 19:33
Localisation: Paris

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar Stephane le Mar 11 Mar 2014 14:06

Stephane a écrit:Pour Vajiralongkorn, le prince héritier, je ne sais pas trop... Mais à vrai dire tout le monde se fout de son avis en Thailande (si jamais il en a un) :mrgreen:

Renseignement pris, le Prince serait très lié aux entreprises de Thaksin et serait resté en contact avec lui depuis son exil à Dubaï. Et Thaksin aurait fait des éloges sur l'héritier dans la presse britannique.

Sa soeur, la Princesse Siridhorn, que beaucoup de thaïs préfèreraient voir monter sur le trône, aurait comme la Reine affiché des signes de soutien discret aux chemises jaunes : visites de blessés dans les hopitaux par exemple.

La succession risque d'être passionnante :)
J'espère qu'elle se produira le plus tard possible bien sûr.
Stephane

Admin du site Acheter Or
Suivez Forum Or sur Twitter et Facebook
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Administrateur du site


Messages: 6814
Enregistré le: Mer 24 Fév 2010 15:29

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar Stephane le Mar 11 Mar 2014 14:51

Un article de Tony Cartalucci à propos de la situation thailandaise.

Résistance politique: Désobéissance civile de masse en Thaïlande… Pour aller plus loin…

Cette traduction de l’article de Tony Cartalucci, qui vit à Bangkok et est immergé dans la vie sociale thaïlandaise, est une suite à son article récent que nous avions traduit et publié: "Les élections bidon en Thaïlande se terminent en humiliation pour le régime".

Ce nouvel article va au-delà de l’analyse politique et se projette dans le futur proche de la société thailandaise et sur les solutions pour changer de paradigme dans une société, qui comme chez nous, a perdu confiance dans le leurre du "processus démocratique" oligarchique, même si la question de la monarchie demeure. A lire Cartalucci, on adhère à la dynamique locale et on anticipe parfaitement une adaptation du modèle autonome et autogestionnaire à nos sociétés occidentales.

La société humaine a fonctionné et sait parfaitement fonctionner de manière non-coercitive, autonome, indivisée et libre (cf. les études anthropologiques de Pierre Clastres, Robert Jaulin, Marshall Sahlins..), c’est sa nature profonde. L’apparation de l’État n’est pas une évolution, mais une "ruse de la raison", une aberration nécessaire ; l’humain possède les clefs de la maison "société égalitaire et libre", mais il les a (temporairement) égaré…

En cherchant bien… On trouve toujours !

– Résistance 71 –




Thaïlande: Le peuple a parlé, aucune confiance dans le régime ou le système

Tony Cartalucci
5 février 2014


url de l’article original:

http://landdestroyer.blogspot.fr/2014/0 ... .html#more



~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~



Avec un régime et un système rendus illégitimes par un boycott largement suivi d’élections bidons, la Thaïlande doit trouver des alternatives pour se retrouver au-delà des urnes brisées.

Les élections de 2 février en Thaïlande ont produit le pire taux de participation de l’histoire du pays avec un humiliant 46% venant voter (NdT: Le vote étant obligatoire en Thaïlande, ceci est un acte massif de désobéissance civile !!…). De ce petit nombre, un grand nombre a choisi de défigurer leur bulletin ou d’émettre un bulletin “no vote” en protestion à la fois du processus et du régime les surpervisant.

Les élections étaient très controversives dans la mesure où tous les partis politiques d’opposition les avaient boycotté et que le seul parti politique d’importance au scrutin était ouvertement piloté par un criminel condamné et en fuite, Thaksin Shinawatra, actuellement planqué à l’étranger afin d’éviter une condamnation à deux ans de prison, de multiples mandats d’arrêt et une longue liste de casseroles judiciaires à ses basques.

Les élections furent organisées avec un lourd support de l’occident, et ce malgré l’illégitimité flagrante du processus et la nature du régime en place. Tandis que l’occident ne fait que dire qu’il “défend le processus démocratique”, un regard sur la relation entre le dictateur Shinawatra et les intérêts corporatistes financiers de Wall Street et de la City de Londres nous dit bien autre chose, et plus précisément l’histoire d’imposer sur la Thaïlande un régime proxy marionnette servant les intérêts de l’occident et non pas ceux des Thaïlandais.

Du taux de participation, Thai PBS rapporta dans son article, "EC says latest voter turnout is 46.79%," que:

La Commission électorale (CE) a publié aujourd’hui le dernier taux de participation en date pour les élections de 2 février courant, celui-ci fut de 46,79%, avec un pourcentage de bulletin “vote no” de 16,57%.

Le taux de participation fut calculé sur 68 provinces, excluant 9 provinces où les élections ne purent avoir lieu et quelques circonscriptions de Rayong et Bangkok.

Des 68 provinces où les élections eurent lieu, la CE a dit qu’il y avait un total de 43 024 042 électeurs éligibles, que de ceux là 20 129 976 ou 46,79% ont voté. De tous les votes enregistrés, 71,38% étaient valides et 12,05% nuls.

Elle a dit que des votes valides, 16,57% des électeurs ont voté non et avec un si grand nombre décidant de gribouiller leur bulletin ou choisissant l’option “no vote”, le régime Shinawatra a clairement perdu des millions de voix depuis 2011. Il doit être noté que le pourcentage de participation est déterminé sur une étude des bureaux de vote non perturbés par des manifestations, bien que les zones où l’élection fut perturbée sont attendues de produire des résultats moins favorables au régime en place si et quand l’élection se déroula.

Il est clair que le régime a perdu la confiance et le soutien de la vaste majorité de la population thaïlandaise et se retrouve maintenant sans mandat pour gouverner le pays. De plus, les Thaïlandais apparaissent avoir perdu confiance dans le soi-disant “processus démocratique” que le régime a détourné afin de créer l’illusion de son mandat et de sa légitimité.

Malgré cela, les souteneurs occidentaux du régime continuent de promouvoir le mythe que parce que des “élections” ont eu lieu, quelque soit le gouvernement formé à l’issue, il possèdera une légitimité inquestionable. Avec cette “légitimité”, Thaksin Shinawatra et son parti politique tentent d’arrêter l’opposition qui clairement commanda la majorité de l’opinion thaïlandaise en ce 2 février. Dans l’article du Bangkok Post: , "Arrest warrants for PDRC leaders, CMPO to suspend transactions," il est rapporté:

Mercredi la cour criminelle a approuvé la demande du Department of Special Investigation (DSI) pour la diffusion de mandats d’arrêt pour 19 membres importants du People’s Democratic Reform Comittee (PDRC) pour des violations présumées de décret d’urgence.

Pour renforcer la posture dictatoriale du régime, il doit ici être noté que le décret d’urgence fut annoncé en réponse à une campagne de terreur que le régime a lui-même mis en place contre l’opposition. Ceci incluait des fusillades quasi-quotidiennes noctures dans des sites de manifestations ainsi qu’aux domiciles des leaders de l’opposition, ainsi que des attaques à la grenade en plein jour qui ont fait un mort et beaucoup de mutilés.

Tandis que le régime et l’occident vont continuer à cadrer les élections en tant que nouveau mandat pour l’administration illégale de la Thaïlande par Thaksin Shinawatra et de présenter l’opposition comme s’opposant de manière ostentatoire à la volonté de la “majorité” rurale, la réalité est que la majorité rurale a rejoint l’opposition le 2 février en boycottant le scrutin et est littéralement en train de rejoindre les manifestants à Bangkok en réponse à l’escroquerie du plan d’achat du riz (contre votes) mis en place par le système.

La suite ici: http://resistance71.wordpress.com/2014/ ... plus-loin/
Stephane

Admin du site Acheter Or
Suivez Forum Or sur Twitter et Facebook
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Administrateur du site


Messages: 6814
Enregistré le: Mer 24 Fév 2010 15:29

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar maraboo666 le Lun 17 Mar 2014 10:07

@ Stéphane
Il semble qu'on ne parle plus de La Thaîlande depuis ce mois de Mars et j'ai du mal à trouver des infos en Français.
Suthep a annoncè la fin du BKK "shutdown" et les jaunes se sont repliés dans le parc Lumpini, mais sont-ils toujours nombreux?
D'après "Libé", ils attendent la décision de la cour constititionnelle sur les élections du 2 février et celle de la commission anti-corruption qui doit décider du sort de 1ere ministre et soeur de Thaksin?
Dans une édition en date du 1er Mars, "ils" disent que, bien que l'hypothèque d'un coup d'état militaire ne soit pas encore totalement levée, l'état d'urgence décrété en Janvier pour 2 mois devrait être suspendu de façon à ne pas trop pénaliser le tourisme et l'économie du pays...
Est-ce-déja fait?
Y'a aussi un truc qui m'étonne: L'un des piliers de ce pays étant la monarchie, comment se fait-il que les "jaunes" n'arrivent pas à grand'chose s'ils sont vraiment soutenus (même mollement) à la fois par le Roi et La Reine?
Les américains devraient pouvoir compter sur eux pour maintenir la stabilité des accords passés, s'ils ne font plus confiance à l'armée, non?
D'après ce que tu avais décrit, il y a grosso modo autant d'éléments radicaux (et donc potentiellement dangereux pour les financiers de WS+ le complexe militaro-industriel) dans un camp que dans l'autre. Alors... :?
A part ça, j'ai vu un article édifiant sur le trafic de faux passeports, là-bas. Il paraît que 2 passagers du vol de la MAS disparu entre Kuala lumpur et Pekin avaient pris leur billet avec des passeports volés à des touristes Européens de Pukhet par l'entremise d'un loueur de scooter corrompu? :shock:
J'avais moi-même vu l'année dernière un étalage de fausses pièces officielles de toutes sortes sur le tapis d'un marchand de Khaosan Road...Et le gars promettait 48h pour en "fabriquer" de nouvelles à partir de n'importe quelle photo!
Impressionnant. :mrgreen:
"Qu’est ce que l’Histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d’accord ?" (Napoléon Bonaparte)
Avatar de l’utilisateur
maraboo666


Messages: 5089
Enregistré le: Dim 20 Nov 2011 19:33
Localisation: Paris

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar trapeze le Lun 17 Mar 2014 12:58

En anglais, mais cela permet de savoir ce qu'il se passe. Choisir notamment les "Thailand Live" qui permettent d'avoir toutes les infos quotidiennes sur la situation à Bangkok mais aussi ailleurs dans le pays :

http://www.thaivisa.com/forum/forum/18-thailand-news/
trapeze


Messages: 253
Enregistré le: Ven 4 Nov 2011 18:44

Re: Thaïlande, actualités et géopolitique

Messagepar trapeze le Lun 17 Mar 2014 13:08

Pour ce qui est des passeports volés, ce n'est pas si étonnant que cela, vu qu'il faut le laisser en caution pour toute location...La police travaille d'ailleurs à modifier cette règle pour limiter le nombre d'incidents.
http://www.thaivisa.com/forum/topic/710643-police-introduce-system-to-reduce-passport-fraud-in-phuket/
Un loueur peu scrupuleux pourra toujours dire qu'on lui a volé le coffre dans lequel il y avait tous les passeports des clients.

Le touriste de passage sera tellement dans la détresse qu'il ne se souciera guère d'aller savoir quelle est la raison exacte de la disparition de sa pièce d'identité et sera plus préoccupé d'aller obtenir un sésame lui permettant de rentrer chez lui en passant au préalable au poste de police pour déposer plainte et obtenir le papier qui lui permettra de recréer un passeport en urgence. La police mènera par la suite son enquête ou pas...cela dépendra du nombre de bouteilles de Sangsom sur la table.

Quant à Kaosan, on peut devenir en 48 heures un éminent docteur américain, diplômé du MIT, d'Oxford et d'Harward pour quelques croustibahts.
trapeze


Messages: 253
Enregistré le: Ven 4 Nov 2011 18:44

Suivante

Retourner vers Forum Or

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Brandwatch et 2 invités


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
SEO Agence de référencement